Omega Expert Aucun commentaire

Sécheresse en France 2023 : Risque, dangers de fissures et dommages aux maisons

L’année 2023 a été marquée par une sécheresse sans précédent en France, générant des risques significatifs pour la population et des dangers spécifiques liés aux terrains fragilisés.
Outre les impacts sur l’approvisionnement en eau et l’agriculture, cette sécheresse a engendré des problèmes de fissures et de dommages aux maisons, mettant en péril la sécurité des habitants. Cet article explore en profondeur ces risques et propose des mesures pour minimiser les conséquences néfastes.

Risques pour la population

La sécheresse de 2023 en France a créé des défis majeurs pour la population. La diminution des réserves d’eau a entraîné des restrictions d’utilisation dans de nombreuses régions, affectant la vie quotidienne des habitants. L’hygiène personnelle, l’irrigation des cultures et les activités industrielles sont toutes touchées par cette pénurie d’eau. De plus, la sécheresse accroît le risque d’incendies de forêt, mettant en danger les zones habitées et laissant des séquelles environnementales durables.

Dangers de fissures et dommages aux maisons

L’un des dangers les plus préoccupants de la sécheresse est le terrassement des terrains et les conséquences sur les maisons. Lorsque le sol se dessèche et se contracte en raison du manque d’humidité, il peut provoquer des fissures dans les fondations des bâtiments. Ces fissures peuvent s’agrandir avec le temps, affaiblissant la structure et compromettant la sécurité des habitants. Dans les cas les plus graves, cela peut même conduire à la destruction partielle ou totale des maisons.

Mesures de prévention

Pour minimiser les risques de fissures et de dommages aux maisons causés par la sécheresse, voici quelques mesures de prévention essentielles :

  • Surveillance régulière : Surveillez l’apparition de fissures ou de déformations sur les murs, les planchers et les fondations de votre maison.
  • Entretien des fondations : Assurez-vous que les fondations de votre maison sont en bon état et réparez rapidement toute fissure ou faiblesse.
  • Hydratation du sol : Si possible, maintenez l’humidité du sol autour de votre maison en utilisant des méthodes d’irrigation appropriées.
  • Consultation d’experts : Si vous constatez des signes de dommages structurels, faites appel à des experts en construction ou en ingénierie pour évaluer la situation.

L’expertise de votre assurance

En cas de dommages aux maisons causés par la sécheresse, il est important de solliciter l’expertise de votre assurance habitation. Les assureurs disposent de spécialistes en sinistres qui peuvent évaluer les dégâts et déterminer si les fissures et dommages sont couverts par votre police d’assurance.
Il est recommandé de documenter les dommages avec des photographies et de contacter votre assureur dès que possible pour engager le processus de réclamation.

Contre-expertise sécheresse face à votre assurance

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’évaluation de l’assurance ou si vous estimez que les dommages n’ont pas été correctement pris en compte, vous avez le droit de demander une contre-expertise sécheresse.
Vous pouvez engager notre cabinet d’expert d’assuré indépendant pour évaluer les dommages et fournir une expertise neutre.

Cette contre-expertise peut aider à résoudre les divergences entre vous et votre assureur et garantir une évaluation juste et précise des dommages subis par votre maison.

 

Ainsi, la sécheresse de 2023 en France expose la population à des risques majeurs, notamment les dangers associés aux fissures et aux dommages aux maisons.
Dans ce contexte, une vigilance accrue et un entretien régulier de votre habitation sont des mesures essentielles pour minimiser les conséquences néfastes.
Toutefois, si des dommages surviennent malgré les précautions prises, solliciter l’expertise de votre assurance et envisager une contre-expertise avec notre cabinet Omega Expert peut s’avérer utile pour résoudre les éventuels litiges et garantir une évaluation précise des dommages subis.

En adoptant des mesures préventives et en faisant preuve de réactivité en cas de problème, il est possible de mieux protéger les habitations et d’assurer la sécurité des citoyens face à ce défi climatique.

Omega Expert Aucun commentaire

Expertise fissures à Dardilly 69570

Madame et Monsieur P. sont propriétaires d’une maison individuelle à Dardilly (69570). La maison est composée de 3 corps de bâtiment accolés dont un sur deux niveaux. Courant l’été et l’automne 2018, des désordres de type fissuration ont commencé à apparaître sur la maison avec un évolution constante.

Contexte de l’expertise fissures

Le 17 Juillet 2019, un arrêté de catastrophe naturelle a été publié au Journal Officiel à propos de mouvements de terrain consécutifs à la sècheresse et à la réhydratation des sols concernant la période du 1er Juillet au 30 Septembre 2018 sur la commune de Dardilly.

Une déclaration a été établie par Madame et Monsieur P. auprès de leur assureur multirisque habitation, dans le délai de 10 jours suivant la publication de l’arrêté.
Un cabinet a été désigné par la compagnie afin de mener les opérations d’expertises par une visioconférence qui a eu lieu le 10 Septembre 2019.
Le 3 Mars 2020, Madame et Monsieur P. reçoivent par courrier de prise de position de la compagnie d’assurance mentionnant que les désordres constatés ne sont pas imputables à la sècheresse.
C’est dans ces circonstances qu’ils nous ont sollicité et confié une mission d’expertise et de conseil en fissures.

Constatations de notre expert d’assuré en fissures

Lors de notre visite sur les lieux, en date du 22 Avril 2020 et en présence de Madame et Monsieur P., nous avons relevé et apprécié l’ensemble des désordres.

Des fissures verticales à la jonction des corps de bâtiments

Des fissures verticales à la jonction des corps de bâtiments

Des fissures sur les murs, à l’intérieur du garage, avec la porte de service qui ne ferme plus. La dissociation des 2 corps de bâtiments a entrainé le déchaussement des éléments de charpente, tels que les pannes.

Des fissures sur les murs

Des fissures sur les murs

Un affaissement très important, de plusieurs millimètres, du dallage dans la cuisine et dans le salon.

Un affaissement très important,

Un affaissement très important,

A titre de mesures conservatoires et afin d’éviter les déperditions de chaleur, Monsieur P. à comblé le jour entre les plaintes et le carrelage avec un joint souple.

Analyses et préconisations à la suite de l’expertise fissuration

Suite aux relevés effectués sur l’ensemble des désordres, nous pouvons en déduire qu’ils affectent la structure de l’ouvrage. Selon les cartes du BRGM, il est situé dans une zone d’aléa moyen à fort face au retrait-gonflement des argiles.

les cartes du BRGM à Dardilly

les cartes du BRGM à Dardilly

L’argile présent dans le sol gonfle lors des périodes pluvieuses et se rétracte lors des périodes de sècheresse, entrainant ainsi des tassements différentiels. Il s’agit de mouvements de terrain consécutifs à la sècheresse et à la réhydratation des sols. Ce phénomène est amplifié lorsque la période de sècheresse se prolonge et devient importante, comme celle qui a été retenue par l’arrêté du 17 Juillet 2019 (1er Juillet au 30 Septembre 2018).

Il entraine ainsi des affaissements et des désordres affectant la structure des constructions, comme ceux relevés sur la maison de notre client.

Concernant l’affaissement du dallage construit sur terreplein, il est difficile de se prononcer sur des défauts constructifs (épaisseur de dallages trop faible ou mauvaise réalisation d’une couche de forme) sans investigations complémentaires. De même qu’il en est autant de la présence d’un ancien carrelage sous celui qui est apparent.

Apparition de l’ensemble des désordres de fissures dans la maison

L’apparition de l’ensemble des désordres y compris les désordres de fissuration à la jonction des différents corps de bâtiments, coïncide, selon Madame et Monsieur P., avec la période de sècheresse retenue par l’arrêté publié. Quand bien même les joints de rupture n’ayant pas été réalisés lors de la construction de la maison, aucun désordre n’était préexistant à ladite période. Les « non conformités » ne sont pas forcément causes de désordres.

Les évènements climatiques exceptionnels, soit la sècheresse, et ses conséquences, soit les tassements différentiels, sont bien le fait générateur de l’ensemble des désordres relevés sur la maison de notre client.

Les évènements climatiques étant imprévisibles sur une période aussi importante, leurs conséquences sur les constructions, surtout en présence d’argile dans le sol, sont inévitables.

Etude du sol et expertise sécheresse

Nous préconisons en premier lieu, la réalisation d’une étude géotechnique de type G5, étude sur un ouvrage sinistré, afin de mettre en évidence, de façon plus précise la nature du sol par des sondages et étudier sa résistance par des essais pénétromètriques.

Afin de conforter l’assise de la maison en présence d’un sol argileux, l’étude de sol préconisera les différents types de reprises en sous œuvre à réaliser.
Les dommages consécutifs, soit les fissures apparues sur les murs de façades et ceux apparus à l’intérieur de la maison pourront être repris.

Un matage agrafage peut être réalisé. Ce procédé consiste à ouvrir les fissures, à insérer une armature et tronçonner à la perpendiculaire des fissures afin de mettre en place les agrafes. L’ensemble est ensuite rebouché avec du mortier avant de prévoir un ravalement de façade.

Les fissures relevées sur les murs intérieurs feront l’objet de reprise de plâtre et d’embellissements.

Omega Expert Aucun commentaire

Expertise catastrophe naturelle sécheresse en France 2022

L’apparition de fissures dans un bâtiment peut être causée par de nombreux facteurs. Il peut s’agir des effets des conditions climatiques, d’un manque d’entretien régulier du bâtiment, etc. Les fissures sont souvent causées par un rétrécissement des fondations et par des mouvements ou déformations des éléments structurels au-dessus du sol. Ces défauts ont un impact négatif sur la durabilité et la fiabilité de l’ensemble de la structure. Les fissures sont également souvent causées par des modifications apportées à la structure comme l’ajout de nouveaux étages. Il peut aussi s’agir d’un mauvais choix de matériaux de construction choisis de manière inappropriée, d’un plan de conception défectueux et des travaux d’installation de mauvaise qualité.

L’expertise de la fissure due à la sécheresse vise plusieurs tâches

L’expert catastrophe naturelle sécheresse de chez Omega Expert se met à la recherche de la cause des dommages. Pour ce faire, il va mesurer la largeur et la profondeur des fissures et déterminer leur direction/ en tant qu’expert, il va également prédire la dynamique de propagation des fissures et se mettre à la recherche d’une technologie optimale pour colmater les fissures et de mesures pour éviter leur réapparition.

Sans examen détaillé des défauts du mur, il est impossible de déterminer le degré de leur dangerosité pour le fonctionnement ultérieur du bâtiment. Dans les cas complexes, les dommages causés à une structure peuvent avoir un impact négatif sur d’autres éléments de la structure, entraînant une destruction et une situation d’urgence dans laquelle la vie et l’intégrité physique sont menacées.

Fissures de murs : caractéristiques du processus

Comme pour toute expertise technique, une inspection de fissures commence par l’examen des documents relatifs au bâtiment, des listes de défauts et des résultats des évaluations précédentes. Au cours de la phase préparatoire, le spécialiste peut planifier un programme approximatif de mesures et de tests en tenant compte des conditions climatiques et des caractéristiques particulières du fonctionnement du bâtiment.

L’inspection des fissures dans les murs doit être effectuée par des experts selon une méthodologie approuvée. Les caractéristiques suivantes de la procédure peuvent être notées :

Dans un premier temps, l’expert procède à une inspection générale et note le sens, le degré d’ouverture, l’âge et l’emplacement des fissures. Des jumelles ou d’autres instruments optiques peuvent être utilisés pour examiner les défauts trouvés à de grandes hauteurs. Si la surface de la fissure est propre, cela indique qu’elle est apparue récemment. Les dommages se sont probablement formés il y a longtemps. Il convient d’accorder une attention particulière aux panneaux des structures à ossature et aux joints de maçonnerie, car il est assez facile de passer à côté d’une fissure parmi eux.

 

Les régions qui souffrent le plus de sécheresse sont concentrées dans nord-est de la France. © Romain Allimant, AFP

Les régions qui souffrent le plus de sécheresse sont concentrées dans nord-est de la France. © Romain Allimant, AFP

La deuxième étape consiste en un examen détaillé des fissures à l’aide d’équipements de mesure et de techniques avancées. Aujourd’hui, une gamme d’instruments de haute précision est utilisée pour déterminer la profondeur, la nature, la largeur et l’ouverture des fissures.

Création d’un rapport sur les résultats de l’examen des fissures

L’observation systématique des fissures permet de comprendre la cause des fissures, la manière dont elles se développent, leur degré de dangerosité et leur effet sur les autres éléments structurels.

Voici les principes de base et algorithme de la procédure :

  • Élaborer un calendrier d’inspection et de mesure du défaut, en tenant compte des conditions spécifiques.
  • Placez une balise sur chaque fissure de manière à ce que l’évolution du défaut soit immédiatement visible. En général, la zone la plus large possible est choisie à cet effet.

L’observation se fait dans l’espace ou dans le plan du mur. Il est nécessaire de fixer la longueur et la variation de la fissure ainsi que leur position. L’évolution de la largeur des fissures dans le temps est décrite à l’aide d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs.

Une fois les travaux terminés, l’expert doit rédiger un rapport d’inspection des fissures et répondre aux questions sur les raisons de l’apparition des fissures, la manière de les empêcher de réapparaître et la manière de réparer les dommages. Lors de la création du rapport d’expertise et de l’élaboration des mesures visant à éliminer les défauts, il est important de tenir compte des facteurs externes et des conditions climatiques locales qui provoquent souvent la destruction des éléments structurels du bâtiment.

Expertise en matière de fissures

Notre cabinet Omega Expert vous aide à établir les raisons des fissures et élabore des recommandations pour les éliminer. Il existe de nombreuses causes et variétés de défauts dans les structures des bâtiments. Ils affectent tous, dans une mesure plus ou moins grande, les performances d’un bâtiment.

Les fissures peuvent être classées en plusieurs catégories. Comme causes par exemple elles peuvent être dues au rétrécissement, déformation, sécheresse, défaut de structure, usure naturelle ou utilisation inappropriée. Elles peuvent se manifester de différentes formes en courbe, droite ou fermée avec une direction inclinée, horizontale ou verticale. Et les conséquences peuvent être dangereuses ou non avec une profondeur superficielle, profonde ou cachée.

Nos spécialistes en expertise sécheresse ne pourront que vous conseiller sur la meilleure façon de réparer les dégâts en fonction de la nature et de la taille de la fissure. Une enquête qualitative utilisant des équipements et des techniques de mesure de haute précision permettra de déterminer tous les indicateurs nécessaires.

L’évaluation des fissures dans le cadre d’une enquête sur les bâtiments est l’un des services fournis par notre cabinet Omega Expert. Nos employés qualifiés effectueront des inspections et des mesures dans les plus brefs délais, rédigeront un rapport d’expertise et vous aideront à trouver et à éliminer les causes des défauts. Le coût de l’inspection dépend de l’étendue des travaux, du type et de la destination du bâtiment. Vous pouvez obtenir le prix et des conseils gratuits auprès du responsable de notre entreprise en nous joignant par téléphone ou par e-mail.

Aussi, en cas de sinistre sécheresse et fissures, vous êtes invités à tout de suite contacter nos experts pour une prise en charge immédiate de votre sinistre.

Nous mettons notre expertise à votre disposition pour vous aider à faciliter les démarches à suivre auprès de votre assurance et faire en sorte que vous obteniez une indemnité juste par rapport à l’étendue des dommages que vous avez subis.

Omega Expert Aucun commentaire

Rapport d’expertise sécheresse à Montigny le Bretonneux 78180

Contexte :
Demande de notre client habitant un Pavillon isolé en mitoyenneté, situé en lotissement, comportant un rez-de-chaussée et 2 étages complets
Arrêté de Catastrophes Naturelles faisant l’objet de la présente déclaration : 30/09/2018

Interventions dans le cadre des précédents sinistres

Le pavillon de M. L a fait l’objet de travaux de reprise en sous-œuvre suite au sinistre SECHERESSE de 1997.
Ces travaux ont fait l’objet d’une indemnisation par l’assureur des anciens propriétaires M. et Mme R. Ces travaux ont consisté en la réalisation de longrines sous les semelles filantes existantes sous les murs de façade et de refend. Les dalles ont été refaites après les travaux en sous-œuvre.
Il est à noter que les travaux ont été réalisés sans étude de sol.
Il n’y a pas continuité entre les précédents arrêtés et celui du 18/09/2018 au titre duquel le sinistre a été déclaré.

Historique de l’achat du pavillon

M. L a acheté le pavillon en Septembre 2003. En Octobre 2003, M. L constate différentes fissures dans le pavillon. En Décembre 2003, ce dernier attaque en justice les anciens propriétaires, leur assureur et l’ensemble des parties prenantes à la sécheresse de 1997.

 

Opération d’expertise technique de notre cabinet Omga Expert

Propriété de l’assuré Topographie du terrain : Terrain plat (< à 10 %)
Terrain d’assise : Fondations ancrées dans le terrain naturel

Aucune reconnaissance de sol à ce jour
– Nota : la carte du BRGM concernant « l’aléa retrait-gonflement des argiles » précise que le sol est localement avec un aléa faible
Type de végétation :
– Existence de végétation (arbres et arbustes) avec un rapport h/d > 1
– Il n’y a pas corrélation entre les dommages et la proximité de la végétation
Collecte des eaux (pluviales, usées), alimentations fuyardes, non fuyardes :
– Eaux pluviales :
– Existence de collecte et d’évacuation des eaux pluviales de(s) toiture(s)
– Efficacité du système collecteur

Façade sur rue

Fissure verticale au coin gauche de la porte d’entrée. Existence d’un comblement effectué lors des travaux de reprise en sous œuvre en 2000. Cette fissure s’explique par le retrait du matériau de comblement mis en place lors de son séchage.

Dallages :

Tassement du dallage
Détail dallage : Fissure de désolidarisation entre le sol et la plinthe carrelée dans le séjour au droit du mur de façade sur rue
Carrelage refait en 2013 par M. L en le posant sur l’ancien carrelage existant Selon nous, il s’agit d’un affaissement de la dalle sur terreplein consécutif au tassement des terres de
remblai sous la dalle.
En effet, lors des travaux de sous-œuvre et de réfection de la dalle en 2000, le remblai n’a pas été
suffisamment compacté.

Ce phénomène se produit entre 15 et 20 ans après les travaux, ce qui correspond à la période observée par M. L.

Menuiseries

Blocage d’ouverture de la porte entrée. Problème de fermeture de la porte d’entrée. Gâche haute ne correspondait plus avec le penne haut
L’assuré déplacé la gâche vers l’extérieur du dormant. Existence d’un écart au milieu de la porte au niveau de la serrure
Le haut et le bas de la porte sont à fleur.

Ce désordre est consécutif à l’usage de la porte d’entrée.

 

Avis de notre expert sécheresse sur la classification du désordre

La déclaration de M. L situe l’apparition des désordres en Décembre 2017 soit hors de la période de l’arrêté.
De plus, l’ensemble des désordres constatés ne sont pas consécutifs à des mouvements différentiels du sol.
Nous en concluons que les désordres sont non imputables à la sécheresse.

L’usure  constatée ne nécessite pas une mise en observation du bâtiment ni d’une expertise sécheresse plus approfondie.

 

Omega Expert Aucun commentaire

Expertise sécheresse à Ezanville 95460

Notre cabinet d’expertise sécheresse a été contacté suite à des désordres liés à une pathologie de la construction. La commune d’Ezanville a retenue l’état de catastrophe naturelle mais les désordres sont apparus en dehors de la période visée par l’arrêté.

Description de la construction de l’habitation à Ezanville

L’habitation est située au centre sud de la commune d’Ézanville, dans une zone résidentielle urbaine, non administrée en copropriété ou ASL.
La nature des fondations de l’habitation n’est pas connue , et il n’a pas été possible de les reconnaître lors des opérations.
Les maçonneries d’infrastructures de l’habitation semblent réalisées en parpaings hourdés au mortier de ciment, revêtu en faces extérieures de maçonnerie de pierres de parements pour la partie hors sol.
Le plancher du rez-de-chaussée de l’habitation est réalisé en structure bois, qui selon nos constatations, semble fixée sur les structures de maçonneries d’infrastructures. La superstructure de l’habitation est réalisée par des panneaux préfabriqués en béton, enclavés dans une structure métallique porteuse. Suivant déclaration des assurés lors des opérations
d’expertise, des travaux de ravalement ont été réalisés antérieurement à 2009, avant l’acquisition de l’habitation par vos assurés.
Les panneaux de béton sont revêtus en face extérieure par un enduit peint.

Description de l’environnement

La propriété est accessible depuis la rue par une aire de circulation véhicule en gravillon et dalles de béton. La façade avant de l’habitation est longée par une aire de circulation piéton en opus maçonnés sur dalle béton. Les deux portes fenêtres d’entrée sont accessibles par un emmarchement également en opus maçonnés.
Les autres façades et pignon de l’habitation sont bordés par des massifs de plantations et aires engazonnées.
Topographie du terrain : Terrain plat (< à 10 %)
Terrain d’assise : Fondations ancrées dans le terrain naturel
Détail terrain d’assise : Suivant documents du BRGM, le terrain est composé de calcaire de NOISY, sable de monceau et gypse.

Type de végétation :
– Pas de végétation incriminable (h/d < 1)
– Il n’y a pas corrélation entre les dommages et la proximité de la végétation
Le pignon gauche de l’habitation est longé par une haie arbustive séparant la propriété de votre assuré de la propriété voisine. Cette haie d’environ 2 mètres de hauteur st située à près de 3 mètres du pignon.
Plusieurs arbres compose également la partie arrière de la propriété, et à plusieurs mètres de la façade arrière.
Collecte des eaux (pluviales, usées), alimentations fuyardes, non fuyardes :
– Eaux pluviales :
– Existence de collecte et d’évacuation des eaux pluviales de(s) toiture(s)
– Efficacité du système collecteur
– Détail eaux pluviales : Collecte des eaux pluviales sur réseau public
Les eaux pluviales des toitures de l’habitation sont canalisées en pieds de chutes par des réseaux enterrés, longeant le pignon gauche et se rejetant vers le réseau d’évacuation public sous voirie en partie avant de la propriété.
Les eaux usées de l’habitation semblent également raccordée par des réseaux enterrés vers le réseau d’assainissement public.
Eaux de ruissellement naturelles dirigées vers le terrain de la propriété et s’infiltrent par percolation naturelle.
– Inexistence d’un drainage
– Eaux usées raccordées au réseau public

Constats et relevé des fissures par notre expert en fissures

Initialement lors de l’acquisition de l’habitation en 2009, des fissures existaient déjà, mais des nouvelles seraient apparues.
Le propriétaire de l’habitation nous explique que les désordres se seraient aggravés courant 2019.

Façade Est – Avant sur rue :
Sur la façade avant de l’habitation, nous constatons différentes micros fissures de 1 à 3 mm en partie supérieure des portes fenêtres, fenêtre est également en allèges de la fenêtre d’une chambre. Ces désordres sont localisés de part et d’autre des linteaux des baies et de part et d’autre de l’allège de la fenêtre.
L’examen des fissures en linteau de la seconde porte fenêtre laisse apparaître un affaissement et une déformation des structures, empêchant aujourd’hui toutes manœuvre tant de la porte fenêtre en PVC que du volet battant en bois extérieur.
Seule les parties supérieures des structures apparaissent être affaissées au niveau de la porte fenêtre. Les emmarchement immédiatement adjacents ne présente que des fissurations, sans affaissement des structures en soubassement. Il est clairement visible que le panneau préfabriqué à la jonction entre le pignon gauche et la façade avant, s’affaisse sur lui-même, alors que la structure de soubassement reste horizontale, ce qui a pour effet de créer un phénomène de rotation du panneau, poussant les menuiseries en tête.

La déformation et les fissures constatées apparaissent être de nature structurelle, en l’absence de désordres en infrastructures.
L’origine exacte de ces désordres reste indéterminée à ce jour.

 

Vue générale et repérage des fissures à Ezanville

Vue générale et repérage des fissures à Ezanville

Constat de fissures sur le trottoir

Nous constatons différents désordres sur les emmarchements et trottoirs en opus maçonnés sur dalles béton longeant la façade avant de l’habitation. Nous constatons un décollement et des fissures sur les opus recouvrant le seuil de la porte fenêtre.
=> Ces désordres sont les conséquences de phénomènes de dilatations différentielles des matériaux hétérogènes.
Nous constatons que l’emmarchement d’accès aux deux portes fenêtre est fendu transversalement en partie central.
De légers affaissements sont constatés de part et d’autre de cet emmarchements, mais ceux-ci sont anciens. Les traces de peinture de ravalement le prouvent.
Selon toutes vraisemblances, ces emmarchements sont directement mis en œuvre sur le terrain naturel sans fondation particulière, et son en tout état de cause indépendant de l’habitation même.
=> Ces désordres sont les conséquences d’une défaut de réalisation de l’emmarchement ne disposant pas de fondations suffisantes.
Sur la partie trottoir, nous constatons de nombreuses fissures de plusieurs millimètres en différents emplacements, et particulièrement entre les joints et les opus.
=> Ces fissures et désordres trouvent leurs origines dans des phénomènes de dilatations différentielles entre les différents matériaux de différentes natures et dans une insuffisance de fondation du trottoir s’adaptant aux variations altimétrique saisonnières du terrain.

Décollement des opus en pierre sur l'appui de la porte fenêtre

Décollement des opus en pierre sur l’appui de la porte
fenêtre

 

Affaissement des planchers liés à une pathologie de la construction

Dans le séjour et les différentes pièces de l’habitation, nous constatons des phénomènes d’affaissement du plancher se matérialisant par d’importants espaces entre les pieds de cloisons et porte et les revêtements de sols.
Ces affaissement se matérialisent par des ondulations du plancher entre ce qui apparaît être des structures porteuses principales dans le vide sanitaire non accessible.
Un affaissement est constaté au droit même de la porte fenêtre aujourd’hui bloquée.
=> Ces affaissement sont les conséquences de l’affaiblissement pour des raisons aujourd’hui indéterminée, des structures bois formant le plancher du rez-de-chaussée.

Désordres liés à une pathologie de la construction

Désordres liés à une pathologie de la construction

Conclusion de notre expert cat nat sécheresse et fissures

L’expert de notre cabinet d’expertise sécheresse constate que les désordres déplorés sont sans aucune relation avec l’événement sécheresse objet de l’arrêté du 16 juillet 2019 portant sur la période du 1er octobre au 31 décembre 2018.
En effet, dans cette habitation les fissures étaient existantes dès 2009 date d’acquisition de l’habitation, et ne se seraient aggravées qu’en 2019.
Les désordres constatés sont les conséquences de mouvements structurels des superstructures de l’habitation, dont l’origine exacte n’a pas été recherchée, car n’entrant pas dans le champ de notre mission.